Google nous avait déjà prévenu, le compte à rebours est lancé, c’est en juillet 2018, que tous les sites web en HTTP seront signalés aux internautes comme non conforme et donc non sécurisés. L’objectif de Google étant de veiller à sécuriser votre site internet, pouvant contenir des informations sensibles et confidentielles.

Aujourd’hui, ne pas répondre aux normes pour votre site internet et encore plus sur un site monétisable (site e-commerce), vous expose à de grands risques majeurs où vos données professionnelles pourraient être utilisées à mauvais escient : données des clients, informations carte bancaire…

C’est quoi le HTTPS ?

Le HTTPS est une configuration de règles dans un protocole de communication utile pour les échanges.

Pour pouvoir bénéficier de la bonne conformité HTTPS, il faut se faire délivrer un certificat officiel et payant de préférence, émanant d’un organisme fournisseur fiable afin de vous identifier.

Une mise à jour impérative pour garder la confiance de vos utilisateurs sur votre site internet.

Cela fait quelques temps que Google tente de lancer cette initiative et de changement de protocole HTTPS. Pour rappel, depuis janvier 2017, nous pouvions déjà remarquer certains sites web demandant des informations personnelles, mots de passe, carte de crédit sous HTTP.

C’est sous la version Chrome 68, que la mise à jour débutera :

C’est donc à la sortie de la version Chrome 68 que les internautes seront informés clairement par un affichage sur leur écran que le site web visité est conforme ou non à la sécurité d’utilisateur. La nouvelle interface de cette version de Google Chrome informera donc chaque internaute si le site est fiable ou non. La mise en conformité de votre site internet demandera quelques adaptations importantes, telles que les redirections de liens, dans le but de maintenir le travail de référencement que vous avez établi en amont.

Dans cette étape de migration du HTTP en HTTPS, il faudra être attentif à certaines étapes de configurations, cette partie est importante pour la suite de votre développement. D’où l’intérêt de vous faire accompagner par des spécialistes.

Quels sont les risques pour votre site internet d’apparaître ‘non sécurisé’ :

  • Une audience affaiblie, diminution de votre trafic
  • Notoriété, perte de confiance de vos internautes.
  • Un référencement diminué, une visibilité moins bonne.
  • L’authentification, risque pour le fraudeur de se faire passer pour vous.

En janvier 2018, la grande majorité des sites internet, près de 80% avait déjà été mis à jour sous le protocole HTTPS.

L’objectif pour juillet 2018 est donc que tous les sites internet soient sécurisés et en règle.

Un site en https : quel intérêt ?