Google a récemment annoncé une mise à jour majeure de son algorithme pour 2021 (date encore à préciser). Cette mise à jour va prendre en compte des critères autour de l’expérience utilisateur (appelé plus couramment UX)

Le comportement de l’utilisateur au coeur de cette mise-à-jour

L’évaluation des sites dépendra de la manière dont les utilisateurs peuvent interagir avec les pages du site. Le site, dont l’expérience utilisateur serait très perfectible,  pourrait voir son référencement baisser en qualité.

Cette mise à jour appelée « Google Page Experience » se basera sur l’analyse des critères de base suivants :

  • Pages sécurisées : le site doit avoir un contenu cohérent, et non piraté. Les pages du site doivent également montrer patte blanche et ne doivent pas contenir de logiciels malveillants ou de failles techniques importantes. Un diagnostic proposé par Google permettra d’évaluer si vous avez des problèmes de navigation sécurisée sur votre site.

 

  • « Mobile Friendly »la consultation des sites sur mobile a largement dépassé la consultation sur PC’s. Google va donc encore plus tenir compte de la qualité du site sur mobile.
    Le site ne devra plus être simplement « compatible » pour mobile, mais il devra être optimisé pour les smartphones & tablettes.

 

  • La chasse aux popups superflus : Google va, de plus en plus, analyser la pertinence des popups. L’utilisation abusive ou inadaptée de ceux-ci impliquera automatiquement une diminution de la qualité du référencement.

 

  • Le protocole HTTPSles pages doivent être sécurisées via la HTTPS, ce qui assure une connexion sécurisée pour les utilisateurs. La sécurisation de votre site aura un impact encore plus grand sur votre référencement d’ici 2021.

 

… mais aussi d’autres critères pertinents

En plus des critères ci-dessus, il faudra prendre en considération 3 autres critères pour garantir un référencement de qualité :

  • Cumulative Layout Shift (CLS) : ce critère évalue la cohérence et la stabilité visuelle.
    Google analyse si il n’existe pas de décalage dans la mise en page (ex. : un utilisateur voulant cliquer sur un lien, se retrouve à cliquer sur un autre lien à cause d’un décalage de mise en page soudain).
    Pour garantir un référencement de qualité, Google a défini que ce CLS devait être inférieur à 0,1.

 

  • First Input Delay (FID) : Google va mesurer le temps qui s’écoule entre le moment où l’utilisateur interagit, pour la première fois, avec une page et le moment où le navigateur peut vraiment répondre à cette action.Pour garantir une bonne expérience utilisateur, Google conseille que ce FID soit inférieur à 100 millisecondes.

 

  • Largest Contentful Paint (LCP) : cela correspond au temps de chargement de la page pour que le contenu soit bien visible pour l’utilisateur. Ce LCP indique la rapidité avec laquelle un utilisateur peut voir le contenu de la page. Pour offrir une bonne expérience utilisateur, le score LCP doit être inférieur à 2,5 secondes.

 

Si vous souhaitez obtenir des conseils complémentaires, n’hésitez pas à solliciter notre équipe Web